Semelles Féeriques

Orelie et Sophie partent sur les routes du monde... Départ le 1er Novembre 2007!

28.12.07

Mali, Malo, my love.

chez_willy

Villanomad

Dans le grand village de Bamako je crois que tous les jours sont un dimanche. Les Maliens ne débordent pas, TranKil EmiL ! Il faut raisonner en jeux de mots débilo-rigolo ou écouter les prophètes : Bob Marley, Tiken Jha F. , … Allah ? … « Ouais un peu mais c’est mieux en musique !! » Et puis tout le monde n’est pas musulman, chacun a son gris-gris, son marabout. D’ailleurs y’en a un qui me regarde, il est noir comme l’ébène et arbore 16 locks sur sa tête, avec chacune une histoire.Abdoulaï nous ensorcelle avec ses chants accompagnés de sa flutta, sa cora. Regroupé en brochette devant la tabatière de Souleymane, les philosophes du rastafaraï sont à dispo pour une bonne leçon d’idéalisme et d’intégrité. Bref, Bamako effet Velcro. Dur de s’en détacher. A la gare routière, y a des pyramides de moutons qui se montent sur les toits d’autobus et je distingue dans leur bêle le phrasé : « j’suis dans la m….. » Planqué dans les pâtés de sable de Mopti, on élabore un plan de secours avant le génocide ovin : monter un avatar en coton ? Embaucher le Petit Prince pour un discours pacifiste du mouton ? Trois petit tours et puis s’en vont. Le temps d’une balade sur la rivière Bani et c’est à Sévaré que nous résoudrons la question. Chez Willy et Souhade, c’est un bout de France que l’on retrouve. Il y a Régine, Dédé, Thierry. Daouda coud et dessine à nos côtés, la vallée Dogon on l’a vue au travers de ses illustrations et l’on se laisse porter par ses contes et légendes made in Bandiagara. Puis « BING » un matin le temps d’aller chercher les beignets du petit déjeuner je retrouve un pauv’ mouton écorché au tronc d’arbre à l’entrée. J’m’ habillerai en noir pour sa mémoire, mais ce fût une merveilleuse journée : tout le monde met la main à la pâte pour agrémenter le repas et c’est en fin de journée (affamé !) , après les bénédictions, que l’on apprécie la bête lentement chauffée. Les amis, les voisins passent pour l’occasion et apportent leur contribution carnivore puis reçoivent un présent culinaire à leur tour. Pendant trois jours la ville est en fête, les hommes brillent de leur basin fraîchement repassé, les femmes s’amoncellent de bijoux. Tabaski c’est la nouvelle année, le pardon, les retrouvailles et la danse à volonté.

Ma culpabilité ? Elle est planquée dans mon estomac… Même si je t’ai pleuré petit mouton, il faut que tu saches que t’étais une bête en ragoût !!Alhamdoulilah!!

Bonnes Fêtes de fin d’année !!

Posté par semelles à 09:07 PM - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    Bonne année !!!

    Salut les baroudeuses,

    Je vous présente mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année.
    Que votre voyage continue de se dérouler au mieux, qu'il soit rempli de surprises, de rencontres, d'émerveillement...
    Bonne continuation.
    A bientôt.
    Beb

    Posté par Beb, 02.01.08 à 12:09 PM
  • coucou les filles

    alors les semelles fines et les bretelles rouges et bleues, comment va pour vous votre périple, avez vous fait de bonnes rencontres...

    ???

    moi, j'ai trouvé et un continue a pensée que votre démarche et unique, et bienheureux sont ceux qui vont vous rencontrez et vous aidez dans votre voyage, vos hebergements et votre curiosité immense...

    bonne continuation, et ravie de vous avoir rencontré a la villanomad...

    vive l'art avec un grand A, l'art c'est la vie...

    Posté par SOUSOU, 28.03.08 à 04:16 PM

Poster un commentaire